FRANCE

Paris – Berlin – Batoumi – Lviv – Kiev – Minsk – Lublin – Stockholm
D’année en année, le phénomène de l’art urbain ne cesse de prendre de l’ampleur en Pologne. Non seulement les artistes polonais ont gagné une reconnaissance méritée sur la scène internationale, mais ils ont aussi réussi à développer un style unique et original. Héritier d’une tradition fécondée par les meilleurs modèles et réalisations de l’art contemporain polonais, ce style constitue en même temps une émanation de la forme la plus intransigeante de l’art urbain : le graffiti.
Le projet « Polish Urban Art » a pour but la présentation, sous une forme condensée, de l’art urbain polonais ainsi que sa promotion auprès du public européen. Des peintures murales seront exécutées par des artistes polonais à Batoumi et à Lviv. Nous retracerons ensuite, à Kiev et à Minsk, les 60 dernières années de l’art urbain polonais au travers d’une exposition qui y sera consacrée. Le projet culminera par une série d’expositions et de forums de discussion organisés à Berlin, Paris et Stockholm – villes qui comptent parmi les plus importantes capitales européennes sur la carte de l’art urbain et du graffiti. Enfin, une récapitulation du projet se tiendra dans la Brain Damage Gallery.
***
Dans le cadre de notre exposition, nous présenterons les œuvres des plus grands représentants de l’art urbain polonais, notamment:
• Autone
• Cekas
• Chazme
• Czarnobyl
• Darek Paczkowski
• Egon Fietke
• Elroy
• Etam Cru
• Fresh
• Goro
• Ixi Color
• Kamil Kuzko
• Lump
• Mat
• Monstfur
• Mrufig
• M-City
• Paweł Ryżko
• Pener
• Pepe
• Peter Fuss
• Pikaso
• Proembrion
• Szyman
• Sepe
• Szczerbak
• Robert Proch
• Uran
• Zbiok
et bien d’autres.
De plus, nous montrerons l’évolution de l’art urbain polonais, en partant des cadres uniques d’Edward Hartwig qui remontent aux années 50 du XX siècle pour déboucher sur les réalisations de grand format de ces derniers mois.
Notre présentation sera étoffée par des commentaires portant sur l’essor de l’art urbain en Pologne, phénomène dont la singularité s’exprime dans la devise « Graffiti Goes East ».
***
LE PROGRAMME :
Batoumi – 15-26.08.2014 // ბათუმის სამხატვრო სკოლა (Art School)
Kiev – 20-25.10. 2014 // Closer
Lviv – 26-31.10.2014 // Мистецьке об’єднання Dzyga
Minsk – 05-10.11.2014 // Ў галерэя сучаснага мастацтва / Y gallery
Berlin – 13-16.11.2014 // Urban Spree
Stockholm – 21-27.11.2014 // HL Gallery
Paris – 05-06.12.2014 // Sergeantpaper / Espace Leon 68 rue Leon Frot 75011 Paris
Lublin – 13-19.12.2014 // Brain Damage Gallery
***
Les résultats du projet seront publiés sur le site web :http://polishurbanart.com/ ainsi que sur la fanpage de la Fondation Européenne des Cultures Urbaines (Europejska Fundacja Kultury Miejskiej)
***
Organisation : Europejska Fundacja Kultury Miejskiej
***
Collaboration : Brain Damage Gallery (Pologne), Ośrodek Brama Grodzka / Teatr NN (Pologne), wydawnictwo Whole City (Pologne), Tamara Bokuchava (Géorgie), Nini Palavandishvili (Géorgie), Grob Yarik (Ukraine), Dzyga Gallery (Ukraine), Nazar Motyk (Ukraine), Y galery (Biélorussie), Urban Spree Gallery (Allemagne), HL Gallery (Suède), Sergeant Paper (France).
***
Projet subventionné par le Ministère de la culture et du patrimoine national ainsi que par la ville de Lublin.
logotypy sponsorów
Reklamy

Skomentuj

Wprowadź swoje dane lub kliknij jedną z tych ikon, aby się zalogować:

Logo WordPress.com

Komentujesz korzystając z konta WordPress.com. Wyloguj / Zmień )

Zdjęcie z Twittera

Komentujesz korzystając z konta Twitter. Wyloguj / Zmień )

Zdjęcie na Facebooku

Komentujesz korzystając z konta Facebook. Wyloguj / Zmień )

Zdjęcie na Google+

Komentujesz korzystając z konta Google+. Wyloguj / Zmień )

Connecting to %s